Après le succès de son Bentayga, voulu premier SUV d’ultra-luxe, Bentley prépare une nouvelle version hybride rechargeable, elle sera dévoilée au salon de Genève (8 au 18 mars 2018). Encore une première de la part de la marque anglaise. En effet le Bentayga a été le premier dans son genre, devançant largement l’Urus de Lamborghini ou encore le Cullinan que Rolls-Royce s’apprête à sortir.
Bentayga, lancée en 2015 avait d’abord suscité l’étonnement général, à cause de son prix, environ 200 000 euros, jugé trop élevé pour un SUV. Mais depuis Bentley semble avoir réussi son pari. Le constructeur annonce en effet avoir produit plus de 5000 unités en 2017. Cela devrait représenter quasiment 50% des ventes totales de la marque dans le monde.

Bentayga et ses quatres déclinaisons premier et unique Super SUV pour le moment

Le succès de Bentayga a poussé la concurrence à suivre. En effet le Lamborghini Urus a déjà été dévoilé au public, le Cullinan de Rolls-Royce estpresque fini. On attend également la confirmation des modèles DBX d’Aston Martin, probablement prévus en 2019. En attendant Bentley reste le précurseur en la matière, confirmant ainsi son statut de seul représentant du genre, avec sa gamme qui ne cesse de s’élargir. En effet la version diesel est arrivée plus tôt dans l’année, un V8 biturbo sera également proposé très prochainement et enfin cette version hybride rechargeable annoncée pour le salon de Genève. Cela portera le nombre de versions à quatre.

Bentayga, la version hybride rechargeable, plus de puissance et moins d’émissions de CO

A l’exception de la nouvelle trappe de recharge, la version hybride rechargeable, ne devrait avoir aucune différence esthétique avec les déclinaisons V8 4.0 litres diesel et W12 6.0 litres. Elle devrait recevoir une motorisation essence V6 3.0 litres associée à un bloc zéro émission. Elle offrira bien sûr un mode de conduite 100% électrique.
Le Bentayga hybride rechargeable est un excellent choix stratégique de la part de la marque anglaise. En effet cela permettra de diminuer un peu les émissions moyennes de CO2 de la gamme et permettra à la marque d’accroitre ses ventes. Bentley qui avait annoncé vouloir vendre 20 000 voitures dans le monde en 2020 semble sur la bonne voie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *