voitureelectrique.ma

Conduire de façon modérée permet d’augmenter la durée de fonctionnement d’une voiture électrique, mais aussi de limiter sa consommation. Notre equipe vous donne des recommandations pour améliorer votre facture d’énergie en tirant bénéfices de la technologue électrique.

Adopter le transport adéquat.

Plusieurs conducteurs acquérissent des voitures lourdes, fortes et enormes, tandis qu’ils ne profitent que d’une faible partie de leurs avantages.
Est ce que le fait d’aller récuperer les enfants a l’école nécessite d’avoir un gros SUV de 300 chevaux? Ou si la distance entre le lieu de travail et la maison est juste de quelques kilomètres, en sachant qu’il y’a des commerce juste a côté aussi.
Il faut se remettre en question si vous souhaitez vous déplacer sagement tout en comparant les différentes références.
Vous allez trouver que certaines voitures sont très épargnantes, comme la Hyundai loniq et Kona ainsi que la Dacia Spring (si on ne compte pas les autoroutes).
Ce sont des voitures conditionnées pour économiser en ville et sur les petites routes, voire même les voies rapides pour quelques modèles.

Choisir des pneumatiques et des jantes pratiques.

Le choix des pneumatiques des des jantes est indispensable dans la recherche de la modération.
Ils forment l’exclusive liaison entre la voiture et le chemin et engendrent plus ou moins des frottements. La majorité des voitures électriques sont présentées avec des tailles de jantes différentes, ce qui donne l’aspect d’une voiture sportive.
Mais au-delà de l’apparence, ces jantes n’ont aucun rôle lorsqu’elles sont en grand format.
Pire, elles amplifient les frottements ce qui implique l’augmentation des dépenses des réparations ainsi que la consommation.
La chute d’autonomie est censée être d’une dizaine de Km sur une même voiture.
Exemple: la Hyundai loniq5 qui est équipée d’une grosse batterie (73kWh) est vendue pour 481km d’anomie WLTP equipée de jantes de 19pouces en contrepartie, 451km avec des jantes de 20pouces.

Il faut acquérir des pneumatiques adaptés afin d’affaiblir la résistance au vieillissement.
Les marques comme le Bridgestone Ecopia Ep500, eCobtact, Michelin, le continental et Energy EV font partie des gammes de pneus “éco” qui sont dédiés aux voitures électriques.
Par contre ces gammes sont conditionnées pour minimiser l’énergie et ne sont pas la meme adaptation au revêtement que des pneus traditionnels. Aucun moyen de circuler sportivement avec un pneu “éco”.

“La taille des jantes influence la consommation et l’autonomie sur une voiture électrique”

Adopter l’autoconduite

Vous êtes le seul conducteur de votre voiture, l’autonomie est du coup attachée a votre façon de conduire.
Demeurez zen et ne doutez pas une seconde pour opter pour le mode “éco” conseillé sur la majorité des véhicules.
Il s’active en général grace a un bouton et guide lentement la puissance du moteur.
C’est parfait pour les circuits journaliers.
Optez pour les gestes d’autoconduite, en roulant doucement et avec précaution.
Il est futile de forcer lorsque vous avez un feu rouge devant. Relâchez l’accélérateur et léguez la voiture arriver au point d’arrêt, c’est vraiment bénéfique sur les véhicules électriques.

Utiliser le freinage régénératif

Les voitures à batterie ont un plus sur les gammes thermiques: elles peuvent produire de l’électricité au freinage et au ralentissement. Cele est appelé le “freinage régénératif” ou “mode B”.
Sa manoeuvre est simple , quand le moteur n’est pas reclamé mais qu’il continue a tourner dans le vide, il se convertie en alterneur qui reapprovisionne la batterie.
Le véhicule augmente son autonomie et économise de l’énergie sans que vous n’ayez rien à faire.
Vous pouvez maximiser ce gain en optant pour l’autoconduite et, sur certaines voitures, en reglant la force du freinage.
Le freinage régéneratif permet de diminuer énormément le travail, l’expultion des particules ainsi que les coûts, juste en freinant avec le moteur au lieu des plaquettes.
Il faut être tout de même attentif, le mode B ne doit pas pousser à utiliser le frein plus que nécessaire. Il faut l’utiliser sagemlent, car il devient futil si vous devez accélérer après un freinage marqué.

Sur quelques voitures électriques, le frein régénératif se règle via les palettes au volant.

Gestion de la climatisation et du chauffage

La méteo est considérée comme agent gouvernant la consommation d’un vehicule électrique.
Lorsqu’il fait froid vous allez autimatiquement utiliser le chauffage, sa consommation diffère d’un modèle à un autre.
Les véhicules dotés d’une pompe à chaleur sont moins consommateurs, Contrairement aux chauffages conditionés a résistance.
Du coup les constructeurs prioritisent les pompes a chaleur.
Afin de diminuer la consommation, vous pouvez utiliser les volants chauffants en degageant la chaleur près du corps, si la voiture en est équipée.
En éte, la climatisation est utilisée aussi, sans pour autant arriver aux valeurs du chauffage.
Pendant les canicules, c’est plutot la batterie qui doit être refroidie.
Du coup elle consomme moins d’électricité afin de faire travailler son système de refroidissement. Le mécanique de régulation de température peut aussi s’activer lorsqu’il fait froid afin de garder le pack dans sa température optimale.
Ne douter pas pour utiliser le système de préconditionnement à distance. quand le véhicule est branché vous pouvez reguler la température de l’habitacle grace a une application du constructeur. Du coup, il ne consomme pas l’énergie, et la voiture est prête a démarrer avec une batterie pleine et une temperature bien regulée.
Vous êtes experts maintenant en tout ce qui concerne les voitures électriques et comment économiser leur énergie. Lancez-vous!
Ca fait plaisir de battre ses record de modération, même si en premier lieu cela ne paraît pas très sexy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *