borne recharge maroc

Le projet Green miles qui consiste à équiper l’axe autoroutier Tanger-Agadir de bornes de recharge se concrétise. En effet on prévoit la mise en service du premier tronçon reliant Tanger à Casablanca à fin Juin.

Nous vous avions parlé du projet Green miles dés ses débuts. Vous avez ainsi pu suivre avec nous les différentes étapes d’avancement du projet. Nous reviendrons vers vous aujourd’hui avec de très bonnes nouvelles. Le premier tronçon reliant Tanger à Casablanca est prêt, les bornes seront fonctionnels à la fin du mois. En effet l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), qui participe au financement et à la réalisation du projet annonce un taux d’avancement de 85%. Il n y a donc plus qu’a installer les quelques bornes restantes avant la mise en service.

les marocains n’auront plus peur de prendre la route avec leurs véhicules électriques 

Ainsi à partir de cet été les propriétaires de véhicules électriques pourront se déplacer sans stress. Ceci dans les deux sens de l’axe autoroutier Tanger-Casablanca. En effet tout les 60 km ils trouveront désormais des bornes de différentes puissances pour recharger leur véhicules. Ceci au niveau des airs de repos. Les voyageurs pourront ainsi charger leurs véhicules tout en prenant une pause avant de reprendre la route.

Le projet Green miles ambitionne de changer les mentalités pour la mise en place de l’écosystème de la mobilité électrique au Maroc

Le projet d’installation des bornes de recharge au niveau des autoroutes du Maroc rentre dans le cadre d’une démarche globale qui ne se contente pas d’installer les bornes de recharge au niveau des airs de repos. En effet l’installation des bornes se fait en parallèle avec la mise en place d’un système de communication intelligente entre les bornes, l’installation d’ombrières solaires, pour produire de l’énergie propres ou encore le développement de toutes sortes de solutions innovantes susceptibles d’aider à la création du nouveau écosystème de la mobilité électrique au Royaume. Ainsi à travers ce projet, les deux principaux promoteurs, à savoir; l’IRSEN et Schneider Electric, essayent de sensibiliser les distributeurs de carburants et leurs différents partenaires sur la nécessité de basculer vers les énergies renouvelables. Qui plus est réduirait considérablement leurs factures.

Le dernier axe du projet Casablanca-Agadir prévu pour le mois de décembre

Le projet Green Miles va se poursuivre après la mise en service des bornes situées sur l’axe Tanger-Casablanca. En effet l’IRSEN a déjà lancé les travaux sur la deuxième partie qui relie Casablanca à Agadir. Comme nous vous en avions parlé précédemment les bornes sont déjà installés sur l’axe Berrechid-Settat. Ainsi il ne reste plus qu’a équiper l’axe d’autoroute Marrakech-Agadir pour achever l’ensemble des travaux. D’après l’IRSEN il faut s’attendre à une mise en service totale vers le mois de décembre de cette année. Pour rappel le projet couvre un total de 800 km entre Tanger et Agadir, passant par Rabat, Casablanca et Marrakech. En outre et pour encourager les automobilistes à adopter la Green Attitude, les promoteurs du projet appliqueront des promotions sur les prix de chargement durant les six premiers mois. Très bonne idée !!

Article à lire aussi : Autoroutes du Maroc, les prémices d’une mobilité électrique

One thought on “Green Miles, le projet d’équipement des autoroutes du Maroc de bornes de recharge, la mise en service du premier tronçon Tanger-casablanca dés fin Juin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *