Renault dévoile sa nouvelle voiture électrique, Dacia Spring. D’abord présentée en concept-car en Mars dernier, la voilà disponible en modèle de série. La présentation a eu lieu le 15 octobre dernier lors de l’événement eWays de la maque et Renault parle d’une commercialisation dés début 2021.

A l’heure ou l’engagement pour le climat et la volonté mondiale d’aller vers des voitures plus propres et moins polluante se confirme chaque jour, Renault vient ajouter sa pierre à l’édifice. Avec sa nouvelle Dacia Spring, dont les prix promettent de défier toute concurrence. L’électrique à petit prix c’est pour maintenant !

La Dacia Spring une déclinaison de la City K-ZE la voiture low-cost de Renault conçu en Asie

Dévoilée le 15 Octobre dernier, la Spring n’est autre que la version européenne de la City K-ZE. Elle même le fruit de la transformation par la filiale chinoise en 2019 de la Renault Kwid. Citadine low-cost conçu pour le marché indien en 2015.

Encouragée par la forte demande du marché européen, le constructeur a donc décidé de lancer la Spring sur le vieux continent. Ceci à travers sa filiale Dacia. Un choix logique puisque la nouvelle voiture électrique se veut abordable et accessible pour tous !

Renault promet pour sa Dacia Spring, un prix imbattable en Europe

Bien que le prix de la nouvelle Dacia Spring ne soit pas encore dévoilé, le constructeur promet la voiture électrique la moins cher du marché. Une promesse qu’on veut bien croire. En effet la filiale low-cost du groupe est connue pour casser les prix. Une success story qui a démarré avec la Dacia Logan en 2004 et qui se poursuit encore aujourd’hui.

Côté Design…la Dacia Spring se veut simple est fonctionnelle

Avec ses 3.74 mètres de long et 1.62 mètres de large, la nouvelle de la famille Dacia n’est pas très grande. Cela dit avec sa hauteur de 1.51 mètres elle vous donnera l’impression d’être dans un mini SUV (très astucieux !!) . Côté Coffre en parle de 300 litres, voir le double si on rabat la banquette arrière. Largement suffisant pour un usage citadin.

Aussi elle sera déclinée en deux niveaux de finition, un modèle de base équipé du strict minimum (Vitres électriques, 6 Airbags, l’antidérapage ESP, la fermeture centralisée ou encore la direction assistée). Le modèle haut de gamme quant à lui est dotée d’un écran central 7 pouces avec l’option GPS. Vous pourrez également avoir en option la climatisation ou encore le radar de recul.

Bien que le design ne soit pas des plus extraordinaires, la nouvelle Dacia Spring reste très fonctionnelle et repondéra amplement à vos besoins au quotidien.

Plusieurs options de chargement et une vitesse limitée

La Dacia spring est dotée du même moteur électrique que sa cousine chinoise, City K-ZE, d’une puissance de 44 ch (soit 33 kW) ce qui limite la vitesse maximale à 125 km/h. Sa batterie lithiuim-ion est d’une capacité de 26,8 kWh. Soit une autonomie de 225 KM selon le cycle européen WLTP. Maintenant la marque a également intégré une option ECO qui permet moyennant la limitation de la puissance à 23 kW d’atteindre 247 KM d’autonomie (Soit un gain de 10%).

En ce qui concerne les options de charge, la nouvelle arrivée dans la famille de l’électrique propose les 3 options habituelles. Il vous faudra ainsi un peu moins de 14 heures de charge en prise domestique (2.3 kW) avec le câble livré de série. Une durée qui se réduit à 5h via une wallbox 7,4 kW. Enfin avec une borne rapide (30 kW en courant continue) vous pourrez atteindre 80% d’autonomie en moins d’une heure.

La Spring électrique en Autopartage et utilitaires également pour 2021

Le constructeur français compte également s’étendre sur le réseau d’autopartage Zity. Notamment pour contrer l’offre de Free2Move de PSA. Aussi une version utilitaire sera déclinée dès 2021 ; la Spring Cargo. En effet cette dernière qui moyennant quelques adaptations de la Dacia Spring pourra assurer un volume de chargement allant jusqu’à 800 Litres ambitionne de séduire les entreprises de transport et de livraison.

Avec ses Spring à prix cassé, Renault semble sur la bonne voie vers la conquête d’un nouveau segment sur le vaste et très prometteur marché de l’électrique. Une stratégie qui de mon point de vue ne peut que se révéler gagnante. En effet l’électrique pour tous c’est exactement ce dont notre planète a besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *