La société Aptiv Maroc

  Le spécialiste mondial dans le câblage et les pièces électrique automobile compte arrêter sa production en Ukraine. En effet “APTIV” délocalise son activité en Ukraine vers le Maroc. Les détails…

 Une opportunité à saisir pour l’industrie nationale

Etant donné que les retombées de la guerre en Ukraine étaient lourdes de conséquences,  un nombre notable de constructeurs et d’équipementiers automobile ont décidé de stopper leur production dans le pays. Ils comptent actuellement  se délocaliser vers d’autres pays. Tout naturellement, la structure industrielle nationale en profitera.

Il ne s’agit pas de la première opération en son genre. En effet, le géant japonais Sumitomo a déjà entamé le transfert de ses activités de production en Ukraine. Destination : plusieurs pays du monde dont le Royaume représente un choix stratégique.

 

Aptiv au Maroc Oujda

 

Effectivement, Aptiv, l’équipementier irlandais, envisage déplacer la production de son unité de production en Ukraine vers la Roumanie, la Pologne, la Serbie et le Maroc.

Et d’’après AP News dans son article sur la guerre en Ukraine, le processus prendra à peu près six semaines. Ceci s’avère un peu embarrassant pour quelques constructeurs. Ils seront à court de pièces pendant cette période.

Ainsi l’Ukraine était, avant le déclenchement de la guerre par la Russie, un choix stratégiques pour la production d’équipements et de pièces pour la construction automobile. L’arrivée de la guerre a perturbé la production dans de nombreuses usines du pays, causant ainsi une réelle pénurie de pièces et de câbles. Ceci a ralenti totalement la production automobile dans plusieurs pays européennes, à noter l’Allemagne, la Pologne et la république Tchèque.

 

Aptiv au Maroc Oujda

Une industrie compétitive et des atouts stratégiques 

Le Maroc, et grâce au pouvoir compétitive de sa structure industrielle et son marché épanoui de la voiture électrique, sa place de choix dans la chaîne de valeurs de l’industrie automobile mondiale et sa proximité de l’Europe détient un rang élevé à cet égard. C’est pourquoi il se présente dès lors comme un choix alternatif fortement probable pour les constructeurs mondiaux d’équipements. Il faut dire que la plupart de ces constructeurs disposent déjà d’unités de production dans le Royaume.

Le constructeur Aptiv, anciennement connu sous le nom « Delphi » est déjà présent au Maroc depuis plus de 20 ans. Il dispose de sites de production dans plusieurs villes du Royaume : Tanger, Meknès et Kénitra. Des usines qui emploient plus de 16 000 personnes.

Partant de ce fait , le groupe irlandais a lancé en janvier dernier la construction d’une nouvelle unité de production à Oujda. Il s’agit d’une enveloppe globale de 400 millions de dirhams. Une usine qui livrera sa première tranche en juin prochain s’étalera sur une superficie totale de 8 hectares et assurera plus de 3 500 poste direct.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *