voiture electrique maroc

Le nombre de véhicules électriques vendus de par le monde s’accroit chaque année. Ceci est certainement dû à la prise de conscience générale de l’importance de préserver l’environnement. Aussi c’est le résultat de la volonté des gouvernements de s’orienter vers une mobilité propre. A l’air de l’électrique, qu’elles peuvent être les avantages pour un citoyen marocain de rouler dans un véhicule électrique plutôt que dans des véhicules essences ou diesels ?

Les véhicules électriques plus écologiques, plus économiques et beaucoup plus agréable à conduire que les véhicules thermiques

Les véhicules électriques représentent bon nombre d’avantages. nous pouvons les résumer comme suit :

1.Diminution de l’impact écologique des transports sur l’environnement :

le plus évident mais aussi le plus important des avantages des véhicules électrique réside sans doute dans son caractère non polluant. En effet, même en considérant l’émission CO2 nécessaire à sa fabrication et la production de l’électricité, les véhicules électriques demeurent beaucoup moins polluants.

2.Les véhicules électriques peuvent être plus économiques que les thermiques :

Le coût de chargement des véhicules électriques est peu onéreux comparé au coût de l’essence ou du diesel. En effet l’Irsen a déclaré, concernant le projet de mise en place des bornes de recharge sur le traçant Tanger-Agadir, vouloir appliquer des prix abordables sur les nouvelles bornes (cela revient à débourser aux alentours de 30 DH pour une autonomie de 100 km).

3.Avantage Fiscal des véhicules électriques au Maroc :

Les véhicules électriques sont exonérés de la vignette. Une mesure du gouvernement marocain qui vise à inciter les gens à acheter des véhicules propres.

4.Presque pas d’entretien sur les véhicules électriques :

Il n’y a presque pas d’entretien à faire sur les véhicules électriques. En effet, ni huile à changer, ni vidange, ni même les filtres. Exception faite des pneus et quelques accessoires comme les balais des essuie-glaces. Sans oublier que les moteurs électriques sont beaucoup plus simples que les moteurs thermiques. Ceci implique très peu de pièces à changer durant la vie de votre véhicule. A ce propos l’espérance de vie des moteurs électriques est largement supérieur aux thermiques (On parle de 1 000 000 de km).

5.Une conduite plus agréable :

La conduite des véhicules électriques est plus agréable que les véhicules thermiques. Ceci grâce notamment à un moteur plus silencieux, ainsi qu’un démarrage et une conduite des plus simples et fluides.

Dans le monde des véhicules électriques tout n’est pas encore rose…

Comme vous avez pu le constater, les véhicules électriques représentent beaucoup d’avantages, néanmoins il subsiste quelques points à améliorer si on veut espérer s’orienter vers une mobilité 100% propre.

1.Gain énergétique conditionné par le mode de production de l’électricité :

En effet bien que ces derniers tous types confondus, rejettent très peu voir pas d’émissions CO2 lors de la phase d’usage. Entre 0 et 100 g/km contre une fourchette de 100 à 200 g/km pour les véhicules thermiques. Le gain réalisé reste étroitement lié au mode de production et de stockage de l’électricité nécessaire au fonctionnement des véhicules. Pour remédier à ce problème, il faudrait une production d’électricité dite « décarbonée ». Idéalement à base d’énergies propres (solaire, hydrauliques ou éoliennes).

2.Le problème des batteries :

La plus grande contrainte des véhicules électriques réside dans sa batterie, cette dernière pose en effet quelques soucis qu’on peut résumer comme suit :

  • La production et le recyclage des batteries causent un impact sur l’environnement. Notamment lié à l’utilisation du lithium qui se fait de plus en plus rare. Aussi la production de ce dernier est coûteuse en eau. La rareté de ce dernier représente en effet un autre grand souci de notre époque.
  • Les batteries en fin de vie posent également un problème de pollution lié à la gestion des déchets. Ceci dit de plus en plus de pièces constituant les batteries sont réutilisés
  • Aussi le coût lié à l’acquisition, la location et l’échange de la batterie demeure le budget le plus conséquent pour les propriétaires des véhicules électriques

Néanmoins les batteries ont beaucoup gagné en efficacité ces dernières années. Elles sont passées de 80 Wh/litre à 400 Wh/litre entre 2008 et 2015. Aussi pour la même période le prix a beaucoup baissé, il s’est même divisé par quatre sur cette même période. Les géants de fabrication de batteries sont aussi parfaitement conscient des enjeux et mettent les bouchés double pour pallier à tous ces problème. Bref tout porte à croire que les batteries ne vont cesser de s’améliorer.

3.L’autonomie des véhicules électriques doit encore s’améliorer :

Bien qu’ayant beaucoup gagné en autonomie, les véhicules électriques doivent encore s’améliorer. En effet cette dernière constitue l’un des principaux freins à l’acquisition des véhicules électriques.

4.L’insuffisance des bornes de recharge :

Il n’y a pas plus grande crainte pour un automobiliste que de voir son véhicule déchargé et ne pas trouver de bornes de recharge. Dans ce sens le Maroc a mis en place une stratégie qui consiste à équiper toutes les stations de bornes de recharge. Ce projet tant attendu a bien démarré avec la mise en place des premières bornes sur le tronçon de l’autoroute Tanger-Agadir.

5.Le prix d’acquisition des véhicules électrique demeure un peu élevé :

Le prix étant également un facteur déterminant pour les automobilistes au moment de l’achat des véhicules, les constructeurs doivent encore baisser le prix.

Que faut-il pour que les marocains se mettent à l’électrique :

 Aujourd’hui le marché marocain des véhicules électriques est encore très faible. Les marocains n’osent pas encore se mettre à l’électriques. Aussi les constructeurs qui proposent des offres dans ce sens ne sont pas très nombreux dans notre royaume. Pourtant de de plus en plus de pays ont opté pour l’électrique et se sont même fixé des challenges de diminuer voir ne plus commercialiser de véhicules à motorisation thermique dans un futur pas si éloigné. Je site entre autre La France, la Norvège, les Pays-bas, l’Autriche, l’inde, la chine,…Bref vous l’avez compris, la tendance est à la mobilité durable et propre.

Le Maroc à son tour aspire à une mobilité propre. Pour y parvenir il y a de mon humble avis un certain nombre de mesures qu’il faut mettre en place :

  • Il faut généraliser les bornes de recharges et proposer le chargement à des prix abordable
  • A l’instar de ce qui se fait dans d’autres pays, appliquer un système de bonus écologiques au profit des véhicules propres
  • Baisser les droits de douane sur les véhicules verts
  • Multiplier les compagnes de sensibilisation aux problèmes des émissions des gaz à effet de serre et à l’impact nocif de ces derniers sur notre planète
  • L’état devrait donner elle-même l’exemple en électrifions ses propres parc automobile
  • Opter pour les véhicules propres pour les transports en commun du royaume
  • De leur côté les constructeurs des véhicules doivent diversifier l’offre et surtout proposer des véhicules à des prix abordable
  • En attendant la généralisation des bornes de recharge, les constructeurs devraient proposer des solutions de location de batterie. Cela aura certes un coût mais débarrassera l’utilisateur final des tracas liés aux problèmes de batteries.

La mobilité électrique n’est plus un choix mais bel et bien une nécessité

Le passage à l’électrique est désormais devenu une nécessité. En effet une enquête de Greenpeace a affirmé que 2.3 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution de l’air. Le réchauffement climatique a atteint des niveaux inacceptables qu’il faut impérativement réduire, nos villes suffoquent et notre planète est mise à mal. Les défenseurs de l’environnement déclenchent le signal d’alarme et nous devons tous agir pour préserver notre planète et préserver la santé de nos enfants.

3 thoughts on “véhicules électriques : les marocains doivent-ils franchir le pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *