Le premier rallye-raid 100% féminin, dont la réputation n’est plus à faire, a bel et bien entamé l’épreuve Maroc le 21 Mars. Pour rappel le coup d’envoi officiel du Rallye Aïcha des gazelles a été donné le Samedi 17 Mars à Nice. Aussi la course devrait se poursuivre jusqu’au 29, avant une arrivée officielle prévue à Essaouira le 31 Mars.

Après une première journée de prologue…on passe aux choses sérieuses dans cette 28ème édition du Rallye Aïcha des gazelles

Comme toute compétition qui se respecte, le Rallye Aïcha des gazelles a démarré le 21 Mars, avec une journée prologue. Cette dernière a permis aux gazelles de faire les derniers essais à bord de leurs véhicules. Aussi s’était l’occasion d’explorer le terrain et se familiariser avec les conditions du désert avant la course officielle. Après le prologue, la course officielle a pu commencer le 22 Mars.

Pour la nouvelle catégorie « E-Gazelles », le défi est double

Comme nous vous l’avions annoncé au paravant, le Rallye Aïcha des gazelles, lance cette année sa catégorie 100% électrique. Une démarche en faveur de l’environnement qu’on ne peut que saluer. Pour les équipes de la catégorie « E-Gazelles » le défi va être double. En effet les E-gazelles vont devoir surmonter les difficultés liées à l’orientation, le pilotage, la maîtrise de la conduite et l’ensablement. Mais devront aussi, gérer rigoureusement l’autonomie des véhicules électriques sur chaque étape. Ceci représente en effet un défi de taille et une contrainte majeure. Aussi nous leurs souhaitons bon courage !

Des Bluesummer, une E-Mehari et une Renault Zoé 313 en compétition cette année dans la catégorie « E-Gazelles »

Trois véhicules vont participer à la course cette année dans la catégorie 100 % électrique. En effet 4 Bluesummer Bolloré et 1 Citroën E-Mehari vont devoir effectuer un parcours hors piste de 120 Km par jour. Aussi 1 Renault Zoé, préparée spécialement pour me rallye, va participer dans la catégorie Crossover. Cette dernière est conçu pour parcourir entre 180 et 210 km par jour. Par ailleurs AR Auto va tester un Buggy 100% électrique, Ceci en marge du rallye.

Il faut noter également que l’ensemble de ses véhicules vont devoir parcourir en tout 1300 km en 6 étapes. Pour cela les véhicules se chargeront le soir dans les bivouac. Ceci grâce à des bornes raccordées à un groupe électrogène ou encore via de l’énergie photovoltaïque récupérée à travers des panneaux solaires. Le type de chargement dépend en effet des véhicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *