Tesla Semi, le prototype du super camion promis par Tesla est enfin prêt. Ce dernier dispose d’une autonomie de 800 kilomètres et est capable de déplacer une charge de 36 tonnes. Des performances qui suscitent déjà beaucoup d’intérêt mais aussi pas mal d’interrogations.

Plus de 900 kilomètres d’autonomie sur le véhicule de série au lieu des 800 kilomètres du prototype

Avec quelques semaines de retard, Tesla dévoile le prototype de Semi, le camion 100% électrique tant attendu au public. Mais le milliardaire Elan Musk n’en fini pas de surprendre avec ses déclarations qui semblent venir du futur. Il promet pour le véhicule de production plus de 900 kilomètres d’autonomie au lieu des 800 du prototype. Une déclaration qui a laissé les analystes très perplexes. Selon eux les batteries actuelles n’ont pas une densité suffisante pour permettre une telle autonomie. Des propos sans aucun effet sur le patron de Tesla qui ne décompte pas de ses positions. Ainsi il fait remarquer que les batteries actuelles permettent déjà 800 kilomètres d’autonomie sur un camion 100% électriques.

Tesla Semi : déjà un carnet de commande bien rempli

Depuis la présentation de Tesla Semi, le premier camion 100% électriques aux super performances, les commandes affluent déjà de toutes part. En effet après Pepsico (100 camions), UPS (125 camions) ou encore Anheuser-Busch (40 camions) c’est autour du géant Bee’ah, société environnementale des Émirats Arabes Unis, de passer commande pour 50 camions. Ces derniers vont servir à collecter et transporter les déchets.

Tesla va installer sa technologie Powerpack dans la maison-mère de Bee’ah

Cette commande n’a rien de surprenant. En effet elle intervient après l’annonce de Bee’ah de l’installation de la technologie Powerpack dans leur maison-mère. Cette dernière est actuellement en construction, à Charjah, ville des Émirats arabes. Cette technologie permet de stocker l’énergie solaire pour alimenter le bâtiment. Mais aussi de redistribuer l’excès dans le réseau électrique de la ville.

A ce propos, le CEO (Chief of Executive Officer) de Bee’ah, Khaled Al Huraimel, avait déclaré que compte tenu de la position de l’entreprise en tant que porte-étandard de la responsabilité environnementale dans le pays, la décision d’acquérir ses camions 100% électriques est une étape importante pour l’évolution de l’entreprise. Le développement durable étant au coeur de l’activité de Bee’ah.

Le véhicule de série de Tesla prévu pour 2019 a un prix avoisinant les 180 000 dollars

Par ailleurs cette commande rapportera a Tesla entre 7,5 et 10 millions de dollars. En outre le véhicule Tesla Semi de production est attendu en 2019 et son prix sera autour de 180 000 dollars.

Article à lire également : Volvo lance son premier camion 100% électrique « Volvo FL »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *