L’état marocain projette de renouveler son parc automobile avec des véhicules électriques et hybrides dès 2019. Ceci s’inscrit dans la stratégie du Royaume en matière de développement durable.

Le Maroc s’est engagé sur la voix du développement durable et du respect de l’environnement il y a quelques années. Un engagement que le gouvernement prévoit de mettre en exécution dès juin 2019. Ceci notamment dans le domaine de l’économie d’énergie et du recours aux énergies renouvelables.

A ce propos le premier ministre, Saâd Eddine El Othmani, avait souligné dans sa lettre de cadrage d’août dernier, la nécessité et l’urgence de mettre en exécution la stratégie nationale de développement durable. Ceci notamment en ce qui concerne les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et le transport durable.

30% du parc automobile de l’état va devenir électrique d’ici 2021

Le renouvellement du parc automobile de l’état par des véhicules électriques et hybrides, constitue l’une des premières mesures que le gouvernement compte mettre en place dans le cadre de la stratégie de développement durable 2030 du royaume. Les voitures propres devraient ainsi constituer 30% du parc à l’horizon 2021. Une mesure qui va engendrer des économies d’énergie, selon Nezha Eloufi, secrétaire d’Etat chargée du développement durable. En effet à l’occasion d’un conseil de gouvernement en juillet dernier, Madame Elouafi a expliqué que le gouvernement vise à atteindre 10% de baisse de la consommation du carburant en 2020 et 15% en 2021.

De son côté le Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et du Développement durable, Monsieur AZIZ RABBAH, a déclaré que l’objectif de cette mesure et de réduire les émissions CO2 et d’améliorer la qualité de l’air. Il a souligné le coût élevé d’acquisition de ses véhicules. Néanmoins ses derniers vont permettre selon lui de réaliser des gains d’énergie. La facture de carburant de l’état se verra considérablement réduite. En effet l’état dépense plus de 1.1 milliards de dirhams rien qu’en subventions au carburant. Ceci pour un parc automobile de 115.000 véhicules.

 

Article à lire également : Bus électrique Marrakech : la ville ocre voudrait étendre son réseau pour un coût de 778 millions de DH

 

2 thoughts on “L’état électrifie son parc automobile dès 2019

  1. Le problème est qu ils vont opter pour des véhicules hybrides, donc ca ne change pas grand chose, il y a toujours un moteur essence qui coutent en carburant et a l entretien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *